Blog Événements

création d'un jardin antique

Par MORGANE NICOLAS, publié le mardi 28 juin 2022 21:37 - Mis à jour le vendredi 1 juillet 2022 09:22
Capture d’écran 2022-07-01 à 09.22.05.png
Photos de la mise en place du jardin antique, discours et photo de l'inauguration et photos du jardin en juin 2022

 

 

 

Qui osera prétendre désormais qu’on n’accomplit pas de miracle dans l’éducation nationale ou que le latin c’est ringard, que c’est fait pour de vieux profs ou pour des intellos ?

En regardant autour de nous ou devant nous, on jurerait que nous sommes remontés dans le temps et que nous sommes entrés dans une villa pompéienne du dernier siècle de la République.

Ces latini discipuli, ces élèves de latin, qui vous accueillent, Madame Nicolas, professeur de SVT, et moi-même, devenues pour l’occasion des virgines/uxores/matronae, nous témoignons ici que c’est bien la rencontre de la science et du latin qui a permis la réalisation de ce jardin.

À travers notre jeu des sept familles, dont nous sommes très fiers, nous vous présentons les végétaux utilisés dans l’Antiquité pour se soigner, se nourrir, s’habiller, se laver, se parfumer…

Tous ces végétaux, identifiés par les archéologues, il nous a fallu les choisir, déterminer leurs conditions de vie, les trier pour réussir leur acclimatation depuis le milieu méditerranéen dans lequel ils prospéraient, jusqu’à celui de la Savoie, en tenant compte bien sûr des modifications climatiques.

En parcourant les panneaux que les élèves du club de langues anciennes ont réalisés, vous observerez que nos ancêtres les latins avaient déjà percé le mystère des plantes et savaient les utiliser pour se soigner, des siècles avant nos chercheurs et nos laboratoires.

Ainsi, vous lirez le nom courant des plantes et leur nom scientifique, et vous verrez, c’est du latin !

Ce jardin sera ouvert à tous pour le plaisir des élèves qui ont jardiné avec nous, ouvert à toute la communauté éducative du collège Jacques Prévert.

Nous espérons qu’il fera naître des vocations scientifiques, le goût du jardinage ou de la curiosité pour le latin qui a toujours besoin de supporters !

Mais pour que le miracle latino-scientifique ait lieu, nous avions besoin du soutien de l’administration et de l’aide des agents. Nous remercions ici chaleureusement Madame Polak qui nous a permis d’utiliser le reliquat de la subvention d’Alix Robert (ancienne élève, à l’initiative de la mise en place d’un jardin partagé en 2019), afin d’acheter les plantes et les objets décoratifs pour la reconstitution de ce jardin; Madame Campain, la principale du collège qui nous a soutenus, et à qui nous dédions, en ce jour d’inauguration, ce latinus hortus, et surtout, les agents sans qui ce projet n’aurait pas vu le jour.